Sans frame
No frame

Plan du site
To index page

Tous mes sites
To all my Web sites

Choose your language:

(Traductor, traidor!)

Des accords très spéciaux

et la polytonalité

Théorie - Theory

 

Il ne s'agit en aucune façon d'une présentation théorique de l'harmonie, mais d'une simple description de quelques accords qui me sont chers, sans référence explicite à l'écriture traditionnelle du solfège.

Le point commun de ces accords est qu'ils sont au moins "bitonaux", voire "multitonaux", c'est-à-dire qu'ils sont utilisables dans plusieurs tonalités où leurs renversements prennent éventuellement des noms différents.

Les accords pour guitare sont ici présentés en deux parties sur une même feuille, sous forme de schémas:

  • un premier schéma indiquant toutes les positions des doigts sur le manche pouvant correspondre à un renversement de l'accord décrit, avec description du rôle individuel de chaque note (point noir pour la fondamentale, et cercle numéroté, par exemple 5 pour la quinte, 6 pour la sixième ... etc.),

  • puis sont dessinées quelques suggestions de positions que vous pouvez essayer, éventuellement délimitées par une ligne rouge.

1 - Le plus connu, l'accord diminué, est un accord composé de quatre notes: fondamentale, tierce mineure, sixième et quinte diminuée, prises ou non dans cet ordre.

De sorte que Do diminué (ou C0) peut être composé des notes: Do, Mib, La et Solb (C, Eb, A et Gb) ou d'un groupe composé de ces quatre notes au moins, dans un ordre et des octaves (renversements) éventuellement différents.

La particularité d'un tel accord, qui fait l'objet de cette page, est que chacune de ces 4 notes peut être considérée comme une fondamentale, ce qui permet de concevoir le jeu simultané en Do, Mi bémol, La, Sol bémol, principe simplifié de la multitonalité.

Il s'ensuit que les renversements du même accord C0 (ou C0) peuvent être également nommés Eb0, A0 ou Gb0 (en notation anglo-saxonne).

Consultez le pdf correspondant dans une nouvelle fenêtre: C0.pdf

  • Vous y voyez le premier schéma du haut, où figurent (pratiquement) toutes les positions des doigts sur le manche permettant de jouer les 4 notes de l'accord,

  • puis, quelques suggestions de réalisations que vous pouvez compléter vous-même à partir du premier schéma,

  • enfin vous constatez que l'accord se répète visuellement par simple translation d'un ton et demi.

Les autres accords énumérés seront traités de la même manière, intuitive et visuelle.

 

 Haut de page


En pratique - Facts

 

2 - Un autre accord, très usité dans le jazz depuis l'ère be-bop, est l'accord de septième quinte diminuée, souvent abrégé en accord de "quinte diminuée", composé de 4 notes: la fondamentale, la tierce majeure, la quinte bémol (la fameuse quinte diminuée), et la septième de dominante.

De sorte que "Do septième quinte dimuée", ou Do7b5 (C7b5 en notation anglo-saxone), laisse entendre Do, Mi, Sol bémol, et Si bémol.

Consultez le pdf correspondant dans une nouvelle fenêtre: C7b5.pdf

  • Vous y voyez le premier schéma du haut, où figurent (pratiquement) toutes les positions des doigts sur le manche permettant de jouer les 4 notes de l'accord,

  • puis, quelques suggestions de réalisations que vous pouvez compléter vous-même à partir du premier schéma,

  • enfin vous constatez que l'accord se répète visuellement par simple translation d'une quinte diminuée.

De sorte que C7b5 et F#7b5 désignent deux renversements d'un même accord "Do septième bémol cinquième", qui peut se concevoir simultanément dans les deux tons: Do et Fa#

3 - Un autre accord, également très usité dans le jazz depuis l'ère be-bop, est l'accord de "mineur septième quinte diminuée" (ou demi-diminué), composé de 4 notes: la fondamentale, la tierce mineure, la quinte bémol (la fameuse quinte diminuée), et la septième de dominante.

Ainsi, "Do mineur septième quinte diminuée", ou Dom7b5 (Cm7b5 en notation anglo-saxone), laisse entendre Do, Mi bémol, Sol bémol, et Si bémol.

Consultez le pdf correspondant dans une nouvelle fenêtre: Cm7b5.pdf

  • Vous y voyez le premier schéma du haut, où figurent (pratiquement) toutes les positions des doigts sur le manche permettant de jouer les 4 notes de l'accord,

  • puis, quelques suggestions de réalisations que vous pouvez compléter vous-même à partir du premier schéma.

Mais là, le phénomène intéressant est que l'accord se confond avec un autre accord qui possède une autre fonction. il s'agit de l'accord de Mi bémol mineur sixième (Ebm6) qui est exactement composé des mêmes notes.

De plus, on peut voir qu'il en est de même de l'accord de La bémol neuvième (Ab9), sans sa fondamentale.

De sorte que l'accord de Do mineur septième quinte diminuée (Cm7b5) peut se concevoir simultanément dans les trois tonalités de Do mineur, Mi bémol mineur, et La bémol.

L'exemple le plus connu historiquement de l'emploi simultané des accords de "septième quinte diminuée" et de "mineur septième quinte diminuée", et qui a été l'un des fondements de l'harmonisation du be-bop, est le célèbrissime thème de Thelonius Monk: 'Round Midnight:

4 - Comme beaucoup de guitaristes plus ou moins connus, je pratique un "magic chord" particulier, le "lbop's chord", composé de 5 notes: la fondamentale, la tierce, la quinte, la septième de dominante et la neuvième mineure.

Ainsi, "Do lbop's chord", laisse entendre Do, Mi, Sol, Si bémol et Ré bémol, tout comme le classique Do 9ième mineure (C7b9).

Consultez le pdf correspondant dans une nouvelle fenêtre: C lbop's.pdf

  • Vous y voyez le premier schéma du haut, où figurent (pratiquement) toutes les postions des doigts sur le manche permettant de jouer les 4 notes de l'accord,

  • et vous remarquez que la même structure (donc un même accord transposé) se répète tous les "un ton et demi", en changeant de fonction.

On peut donc dire que ce même "Do lbop's chord", utilisé en gamme de Fa, peut avoir 4 fonctions différentes: les fonctions de substitution à Do7 (C7), Ré7 (D7), Fa7 (F7), et Sol7 (G7).

 

 Haut de page


Poil à gratter - Itching powder

 

Comme déjà indiqué, il ne s'agit en aucune manière d'harmonie au sens usuel, mais d'une indication de ma façon d'aborder la polytonalité dans les improvisations, basée sur les transpositions d'un même schéma d'intervalles sur le manche de la guitare.

Ce n'est donc qu'une proposition, qui me satisfait relativement pour mon propre jeu en "single notes".

A vous d'en juger l'intérêt.

Haut de page

Vous avez aimé ce site? Vous désirez le recommander à un ami?
Did you like this site? Wanna tell a friend of yours?
 

Haut de page



Mise à jour, par Jean-Pierre "lbop" Bourgeois, Ingénieur-conseil ©
 

 Page réalisée sur Mac , et vérifiée avec Firefox, Mac et PC Firefox 2